activite

EXPOSITION «LES CABINETS DE CURIOSITÉS» DE NATHALIE LAVOIE

ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES

L’exposition Les cabinets de curiosités découle de l’intention de Nathalie Lavoie de concevoir chaque mois, pendant un an, une exposition à l'intérieur d'un espace public de sa communauté. Elle provient aussi du désir de l’artiste de créer un projet en relation étroite avec le territoire du Saguenay, tant pour y puiser des matériaux de création que pour s’inspirer de thèmes nouveaux.
Ces cabinets de curiosités, réalisés pendant une année entière, au fil des mois et des saisons, contiennent des objets naturels, des objets érodés par le Saguenay et d’autres façonnés par l’artiste. Ils sont développés de manière à mettre de l'avant la forme processuelle, la mouvance de la vie et de l'art. Le tout est réuni dans un mobilier vitré à la manière d’une installation répartie sur trois niveaux.
Antérieurs aux musées, les cabinets de curiosités sont apparus au XVIe siècle. Ils désignent des pièces ou des meubles dans lesquels on collectionnait et exposait une multitude d'objets variés comprenant des objets d'histoire naturelle des trois règnes, soit l’animal, le végétal et le minéral, mais aussi des réalisations humaines (objets créés ou modifiés). À cela s'ajoutaient des objets scientifiques, de même que des éléments exotiques. Les cabinets contenaient ainsi des objets hétéroclites associés à diverses facettes du monde, afin de mieux le connaître et le comprendre. On peut y voir une manière de pénétrer dans les secrets intimes de la nature et de mieux en saisir les processus. DÉMARCHE ARTISTIQUE Nathalie Lavoie cherche à établir une relation au monde par l’immédiateté et la durée de l’action créatrice. Elle est pour elle un moyen d'entrer intimement en contact avec différentes réalités matérielles et immatérielles qui nous entourent et nous habitent. L'art est ainsi abordé comme un outil de connaissance : connaissance du sensible, connaissance immédiate, connaissance intuitive, connaissance directe. De surcroît, son processus devient ainsi inséparable d'une démarche de compréhension et de co-naissance, c'est-à-dire un sujet et un monde naissant conjointement. Il en émerge une poésie à la fois brute et délicate.
Elle privilégie une esthétique de la monochromie associant les noirs et les blancs dans une grande variété de tons, auxquels s'ajoutent les teintes des matières naturelles.



Représentations

En cours
Bibliothèque de La Baie
1911, 6e Avenue, Arr. de La Baie, Saguenay, (Québec), G7B 1R9